// Un petit mot sur Felicita par Axlstone

Le genre « film français en voiture avec un enfants et ses parents » est un genre que j’aime bien. Il n’y a pas beaucoup de films dans ce genre (vous en trouverez) mais ma référence est Papa avec Alain Chabat.

Ici, le film de Bruno Merle ne parle pas d’un lourd secret. Contrairement à Papa, on reste dans les yeux de cette petite fille et de cette journée en famille avant la rentrée.

Cette famille est marginale : on est sans cesse remis en question sur la normalité.

Toute l’action se passe en une journée et on suit avec plaisir Pio Marmai, Camille Rutherford et Rita Merle (la fille du réalisateur). Tous les acteurs jouent très bien Parce que malgré le côté dysfonctionnel de cette famille à bien des niveaux, on y devine l’amour.

J’aime beaucoup le côté onirique, le fait que malgré la vie difficile, il y a une place pour l’imaginaire. J’aime beaucoup le fait que cette famille se met en scène « comme dans un film », ce qui montre bien que le cinéma, le théâtre peut être plus qu’un échappatoire. On sent que derrière tout ça, il y a l’amour du réalisateur pour sa fille.

Je pense que c’est ce sentiment qui m’a fait beaucoup aimé le film (l’amour familial en plus de l’anticonformisme, le pouvoir de l’imagination) et qui me ramère souvent à mon regard d’enfant.

Petit spoiler : La famille de Tommy vie au début dans la maison d’un couple et d’un enfant. La mère de Tommy possède les clés car elle y fait le ménage : ce point du scénario est identique au film français (semi horrifique) Furie d’Olivier Abbou. Mon intuition est conforté par la présence d’Adama Niane qui joue le héros de ce film et dont la maison est réquisitionnée par sa femme de ménage.

// Les Commentaires par les internautes ;)