// Un petit mot sur Ready or Not (Wedding Nightmare) par Axlstone

Bon, je ne vais pas vous refaire sur le topo des titres de film US, convertis pour la version française, en autres titres anglais.

Les deux titres ne sont finalement que les deux facettes du film.

« Ready or Not » (prêt ou pas prêt) étant la petite phrase que l’on dit en commençant une partie de cache-cache en anglais.

« Wedding Nightmare » se veut le mariage cauchemardesque, sûrement aussi pour faire allusion à « American Nightmare » (titre français de « the Purge »… ouais… c’est nul à tous les niveaux…) dont le pitch est aussi lié à la chasse à l’homme.

Si vous voulez faire passer un message à votre conjoint(e), le film est un bon moyen de se dire que le mariage, c’est avant tout la multiplication des problèmes familiaux par deux.

On aurait pu voir aussi une critique des puissants, qui ne se mélangeront jamais avec des personnes d’origines modestes. Mais le film flirte vite avec la violence « cartoon ».

Le film est plus proche d’un You’re Next, un jeu de survie, un peu battle royale, où le ton oscille entre la bonne tension et un humour un peu simple. J’ai été assez surpris par le nombre de gros mots (ça ne me choque pas, mais il me semblait qu’il y avait un quota implicite).

C’est assez inégal dans le jeu, la meilleure actrice étant l’héroïne.

J’ai adoré tous les jeux de lumière à l’intérieur du manoir de la belle famille. Dommage que le film ne soit pas un huis clot total (on fait une petite escapade dehors), on aurait pu vraiment avoir une bonne ambiance Resident Evil. Des jeux de caméra plus posés auraient pu aussi donner un peu plus de cachet.

Il y a pas mal d’éléments annonciateurs durant le générique du film et des messages dans les éléments de mise en scène : soyez attentif.

Cela me fait regretter de ne pas connaître V/H/S : une série de films à sketches horrifiques sur lesquels ont travaillé les deux réalisateurs (Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett)

// Les Commentaires par les internautes ;)