Jeux Vidéo  PS4

Persona 5

Il y a des jeux que l’on aime mais qui ne nous aiment pas en retour comme Returnal. Pour Persona 5, je vous avoue que je n’aime pas les JRPG au tour par tour. Le seul que j’avais fait date de la Dreamcast et j’avais gardé un très bon souvenir de Skies of Arcadia.

Je me suis procuré Persona 5 bien avant la sorti de la version « Royal » et c’est donc avec la version tout en anglais et sans les ajouts (techniques, cosmétiques et de l’histoire supplémentaire) que j’ai eu envie d’y jouer (le jeu reste assez compréhensible pour les personnes qui ont un bon niveau d’anglais).

Comme pour Skies of Arcadia, j’ai été plutôt séduit par l’ambiance et les promesses de vivre un peu la vie d’un étudiant japonais. Il y a aussi ce côté mélancolique et sombre qui contraste clairement avec la direction artistique très pop, très dynamique du titre d’Atlus.

On trouve aussi un mélange de visual novel (jeu d’aventure textuel) qui me rappelait les bons moments de Phoenix Wright.

J’ai mis du temps entre ma première partie et le générique de fin, ayant peur d’être happé pendant plus de 50 / 60 heures (au final 100 heures sur ma sauvegarde). En ce mois de juillet 2022 très chaud, j’avais envie de passer du temps au Japon et Persona 5 a répondu à cette envie.

On passe les deux moments un peu « datés » socialement parlant (je n’ai pas compris les deux scènes avec « les amoureux » de Ruygi qui détonne avec pas mal de messages un peu progressiste et critique envers la société japonaise. L’écriture du jeu au globale est plutôt très bonne et donne vraiment envie de levé le voile sur les mystères et les rebondissements qui vont émailler l’année scolaire des Phantom Thieves.

J’ai passé un bon moment et j’hésite à refaire la version Royale qui sortira en fin d’année pour une version spécifique à la PS5.

Je comprends, à rebours, la claque et l’engouement autour du jeu (artistiquement et au niveau du scénario), même si ce n’est pas mon genre de prédilection.

Le site contient

1082
billets Cinéma
80
billets Séries TV
81
billets Jeux Vidéo
16
billets Livres

A propos

La Tematek est la cinémathèque, vidéothèque, ludothèque, bibliothèque de tout ce que j'ai "té-ma". Il s'agit d'un projet de fin d'étude qui a évolué et grandi avec le temps. J'espère que vous trouverez des choses sympas et intéressantes à voir ici. Il s'agit d'un site personnel sans lien ni sponsor avec une marque ou une personne tierce.

// Tematek © 2001-2024 par Axlstone