Cinéma

V / H / S

V / H / S

Ca faisait un moment que je cherchais à voir ce film.

Ce que je savais et qui me donnait envie : un film « à sketches » avec des morceaux en « found footage » (la caméra fait partie de la diégèse du film, elle est tenue par un personnage du film) et une histoire qui justifie le fait d’enchainer les cassettes.

Le film souffre donc des qualités et des défauts d’un film segmenté (des parties tops, on va dire 3 sur les 5 histoires, une très moyenne, une assez nulle).

Si vous n’êtes pas allergique à la caméra qui tremble et des histoires/réalisations inégales, le film propose ses bons moments (dans la dernière par exemple, il y a des éléments qui m’ont rappelés le trailer vidéo de PT/Silent Hills.

Le film réussit par moment à me replonger dans une tension proche de la Quatrième dimension (série, voire le film avec Spielberg).

Je ne peux pas vous en dire plus et j’espère vous avoir donné envie d’en savoir plus.