// Un petit mot sur Antebellum par Axlstone

Il va m’être difficile de donner un avis argumenté sur Antebellum sans trop spoiler. Je vais faire un effort pour ne pas dévoiler le ressort de l’intrigue qui donne la particularité de ce film.

Pour ne pas faire dans la dentelle, je n’ai pas aimé Antebellum. Je n’ai pas passé un mauvais moment devant le film mais le retournement de situation et la fin m’ont vraiment déplu.

La partie compliquée pour moi est d’évoquer des choses que j’ai aussi ressenties sur d’autres films avec des structures narratives similaires. Pour rester dans le vague, j’ai pensé à des films de M Night Shyamalan et à des films de Jordan Peele.

Le retournement de situation : je l’avais vu venir (il y a quelques indices).

La fin : Je pense avoir pas mal d’empathie. J’arrive à m’identifier aux héroïnes et aux héros, quels que soient leur origine, sexe, orientation politique ou couleur de peau. Bien sûr que je ne comprendrais jamais vraiment ce que peut ressentir quelqu’un qui a une autre histoire que moi. Mais un film bien écrit permet de rester connecté avec le protagoniste et de comprendre ses motivations. Ici, la fin a détruit toute mon empathie avec l’héroïne qui, pour échapper à l’enfer qu’elle a subit, fait une succession de choix discutables.

Reste le message du film : le passé a un impact sur le présent. C’est d’autant plus vrai aux Etats Unis où la guerre de sécession a été un tournant majeur et qu’elle a toujours des répercussions dans la politique américaine actuelle.

Pour un film dont le scénario se veut « malin », je ne trouve pas que les personnages soient très bien écrits et, que ce soient pour les héros ou pour les antagonistes, on a un empilement de cliché. Une pensée pour Jena Malone, une grande actrice dont le personnage est écrit sans aucune subtilité.

Le film est vendu comme un film d’horreur avec un message et un retournement de situation fort. Que lui reste-t-il si au final

  • le retournement de situation n’a aucun impact sur l’histoire ?
  • le message est trop simple (« le racisme est un mal ancien et l’on en paie encore le prix aujourd’hui ») ?
  • les personnages sont mal écrits
  • le genre horreur me semble usurpé (ou l’équipe marketing n’a pas vu le film)

Il y a de belles images (le premier plan et la certains décors sont très travaillés) et on a quand même un point de vue qui prend parti contre le racisme des institutions et de la société en général en essayant de remonter à la racine.

Comme beaucoup de films, je sors de la salle déçu parce que j’attendais un message plus profond, une vraie surprise et des personnages que je peux comprendre.

Aussi, je ne peux que vous conseiller Get Out qui a mieux marché sur moi.

// Les Commentaires par les internautes ;)