// Un petit mot sur Ete 85 par Axlstone

J’aime beaucoup François Ozon. Je n’aime pas tous ses films mais Swimming Pool est un de mes films préférés (quel que soit le genre). Ce que j’aime chez ce réalisateur, c’est qu’il peut prendre n’importe quel genre, le découpage et le scénario donnent un aspect mystérieux et captivant.

Avec Eté 85, on a donc un film qui semble assez basique : adaptation de roman, retour aux années 80, un amour adolescent. Autant de thématiques que l’on a vu un nombre incalculable de fois dans le cinéma récent.

Mais dès les premières minutes, Ozon et le scénario nous mettent la pression avec une adresse caméra choc.

Le reste du film laissera le spectateur chercher où nous mène le récit.

Malgré son ton, le film est lumineux, solaire, rempli d’amour. Je ne vous en dis pas plus pour découvrir le film.

Les deux seuls points négatifs : j’ai eu un peu de mal avec le jeu de Valeria Bruni Tedeschi et l’accent anglais de Philipine Velge (l’actrice belge joue bien mais son français dit en anglais sonne étrange). Mais ce sont deux détails pour un film intéressant.

On s’attend à un film grenadine, au final on a plus une citronnade douce amer.

// Les Commentaires par les internautes ;)