Cinéma  Blu Ray-DVD

Portrait de la jeune fille en feu

J’étais passé à côté du film. Pour une fois que je voyais une bande annonce, elle ne m’a pas donné envie.

J’avais alors l’image d’un film qui prenait plus du langage théâtral que du cinéma : les dialogues sur-articulés, montrés alors, ne me donnaient pas le sentiment de transmettre une émotion.

Conclusion : les bandes annonces mal faites ne servent pas le film. J’essaie vraiment d’en voir le moins possible

Je suis tombé cette vidéo de Amazing Lucy qui m’a donné envie de voir le film : https://www.youtube.com/watch?v=iCgy7jEg4VE

Au final, on a un film qui utilise tous les langages modernes cinématographiques.

On retrouve, pêle-mêle, Jeux Vidéo, Cinéma populaire, musique et bien sûr peinture.

Le film parle du regard et de la réciprocité. Il est à la fois beau et touchant, avec des actrices investies, incroyables : Noémie Merlant et Adèle Haenel étant aussi les deux points forts du films (même si tout le monde joue très bien).

On peut y voir aussi une lettre d’amour de Céline Sciamma à son actrice fétiche.

j’ai beaucoup aimé : de part ses références subtiles, son approche intéressante du désir, de la découverte, du regard de l’autre.