// Un petit mot sur Hors Normes par Axlstone

Ca fait du bien, des films bienveillants.

On peut penser tout ce que l’on veut du cinéma du duo Olivier Nakache/ Éric Toledano, mais, dans un paysage cinématographique français où l’humour consiste à se moquer des plus faible, c’est bien de faire un film sans humour gras ou pathos autour de l’autisme.

Le film rappelle le manque de structures publiques adaptées, les efforts quotidiens de personnes qui s’investissent à fond pour aider les autres.

Il rappelle les problèmes quotidiens des familles et du personnel soignant .

Il rappelle que la sédation et le gavage de médicaments ne guériront jamais les patients les plus enfermés dans leur trouble. Mettre en prison physique ou mentale des gens qui ont du mal à vivre et communiquer, ça ne me semble pas être raisonnable.

Après, on peut reprocher une structure narrative très proche de « Intouchables ». Mais encore une fois, le film est sauvé par ses interprètes : Vincent Cassel et Reda Katheb et tous les seconds rôles (vu Sophie Garric et Pauline Clément).

Le film semble équitable, donne du temps à tous les comédiens , autistes ou non. Et je trouve ça vraiment très beau. Un peu de bons sentiments ne fait jamais de mal.

(c.f. http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18685177.html )

// Les Commentaires par les internautes ;)