// Un petit mot sur Ca, Chapitre 2 par Axlstone

Mathematiquement, 2 ans après le premier chapitre, le second volet arrive dans les salles.

On va commencer avec les choses sympas :

Il y a un bon casting. Vous prenez deux supers acteurs James McAvoy et Jessica Chastain (ce sont mes chouchous depuis des années), et une bonne troupe dans les secondaires et vous avez des personnages attachants rapidement.

Il y a une belle image, j’aime beaucoup le travail sur les lumières et je trouve le bestiaire assez terrifiant.

Ca commence bien, je vous donne envie ? Mais, comme un clown pervers qui vous sourit au premier abord, le film dévoile finalement un vrai visage, plein de crocs acérés.

Le développement des personnages est nul. On ne nous présente jamais les versions adultes de nos jeunes héros du 1. Certains sont sous exploités, d’autres inexistants (Mike et Ben sont pourtant des personnages majeurs mais aucun des deux personnages n’a un arc narratif bien construit).

Les scènes ne s’enchainent pas bien. Je ne sais pas si c’est un problème de montage, un problème d’écriture (des deux sûrement), mais rien ne coule naturellement. On a le sentiment que le film essaie de mettre en image les passages chocs du livre sans vraiment les relier logiquement.

Il y a une absence de conséquences. Des enfants, des gens meurent : rien ne se passe. Rien ne change. On est toujours sur ce sentiment de voir le film en temps réel (un problème dans beaucoup de films récents, qui ne prennent jamais le temps de se poser), préférant les flashback aux ellipses.

Le film dure 2h45 mais le manque de logique, de rythme, l’absence de développement des personnages fait que l’on sort de la salle sans avoir eu le sentiment d’avoir vécu une aventure, de voir les héros survivre à un défi. Hormis la quête « jeu vidéo », rien ne pousse les personnages à vivre cet aventure. Les héros veulent se barrer mais restent, se disent que ce n’est pas logique mais font les choses les plus stupides, dictées par des scénaristes perdus.

Un exemple : la méthode que Mike utilise pour convaincre Bill est très mal faite. Ca m’a fait sortir du film. Et c’est malheureusement dans les premières minutes.

Et ce n’est pas le seul moment où le film tente des choses et échoue. La fin est anti climatique. Après deux films et des liens forts entre les enfants et les adultes, on attend un combat dantesque. Même Pennywise fait de la figuration.

Ce film est un gâchis. Le premier n’était pas parfait mais l’on croyait à cette bande de gamins terrorisés. Il essayait pas mal de choses dans la mise en scène.

Là, le public veut faire comme tous les héros de ce film : partir et ne pas assister à la fin.

// Les Commentaires par les internautes ;)