// Un petit mot sur Les contes de la lune vague après la pluie par Axlstone

Si je voulais voir ce film de 1958, c’est avant parce qu’il s’agit de l’adaptation du livre « Les contes de pluie et de lune » qui trône fièrement dans ma bibliothèque.

Le Roman est une oeuvre du 18ème siècle qui est composée de plusieurs histoires fantastiques.

Le film de Kenji Mizoguchi ne reprend que quelques morceaux des histoires et (d’après Wikipedia) la remixe avec une nouvelle de Guy de Maupassant.

On n’a que peu d’éléments fantastiques dans le film, préférant traiter des sujets de société (exode rurale, cupidité, patriarcat).

Les deux oeuvres se complètent, ayant pour trait commun leur avant-gardisme. Le recueil de nouvelles étant une oeuvre majeure de la littérature Japonaise et le Film, un des plus important de la filmographie du réalisateur. Dans les deux cas, j’ai été surpris par la date de leur création.

Pour le roman, je trouve que les histoires ne sont pas très loins que ce que rédige un Stephen King aujourd’hui.

Pour le film, je trouve que l’image est riche, que les mouvements de caméra sont très travaillés pour un film de cet époque.

Le film m’a un peu moins plu car trop terre à terre et ne se concentrant que sur une seule histoire.

// Les Commentaires par les internautes ;)