// Un petit mot sur The Dead don’t Die par Axlstone

Même si je suis très déçu de ce film globalement, il y a quand même quelques éléments plaisants.

Je pense que, pour cette année, ce sera difficile de détrôner Ne coupez pas qui est à la fois un très bon film de zombie mais aussi un excellent film tout court.

Et le film de Jim Jarmush est dans une demi-mesure assez étonnante. A la fois parodique (clin d’oeil évident à Plan 9 from outer space), à la fois critique sociale (notamment sur les personnes qui ne croient pas au dérèglement climatique), il manque pas mal d’éléments pour que le film soit complètement réussi.

Le rythme est trop lent. Je ne dis pas que le film aurait mérité de la shaky-cam et un montage hyper cut, mais le film ne semble démarré qu’à sa moitié. Et même à la fin, on a l’impression d’avoir des scènes d’expositions de personnages.

Le film ne prend même pas le temps de clore toutes les trames scénaristiques (qu’advient-il des jeunes échappés du centre de détention ?).

Le film fait des clins d’oeil à Ed Wood, à Quentin Dupieux, à Tarentino mais ne décolle jamais, n’apporte pas grand chose de nouveau.

Enfin, formellement, je trouve le film assez plat. Là où Broken Flowers m’avait touché de part sa simplicité d’un Road trip amoureux, The Dead don’t Die reste au niveau de l’anecdote et du sourire.

// Les Commentaires par les internautes ;)