// Un petit mot sur 90s (mid90s) par Axlstone

Alors, juste pour préciser, mid90s, c’est le titre US.

J’ai longtemps confondu Jonah Hill avec Seth Rogen. Tous les deux sont liés, dans mon imaginaire, à des comédies américaines de plus ou moins grandes qualités. C’est souvent le cliché du petit nounours sympa, que l’on met en opposition avec l’athlète un peu trop sur de lui.

Ce qui m’a attiré pour aller voir le film ? L’affiche est assez intrigante et le titre. Voir un jeune homme dans les années 90, forcément, ça me donne envie de me replonger à l’époque de la Gameboy, de la Megadrive (voire de la SegaSaturn, mais c’est une autre histoire). Ca me donne envie de me replonger dans l’exploration et la découverte de mes goûts musicaux.

C’est à peu près tout ce que j’ai en commun avec Jonah Hill (visiblement, ça semble assez autobiographique). J’ai eu la chance d’avoir des super parents et de ne pas être trop triste d’être solitaire.

Le jeune héros de mid90s explore les drogues, sa sexualité, la dynamique de groupe (et je suis assez loin d’avoir vécu tout ça). Mais c’est assez intéressant de voir la consécration de la culture Skate, de voir la vie de la classe moyenne, voire pauvre, des Etats Unis.

Et finalement, c’est très bien filmé, avec de très très bons acteurs, avec une vraie ambiance année 90. Et si je n’ai pas eu la même enfance que le héros, j’arrive à comprendre ses motivations.

Loin des comédies faciles, on trouve de la nostalgie sincère, de la tendresse et ça fait du bien de voir ça sur un grand écran (en 4/3).

// Les Commentaires par les internautes ;)