// Un petit mot sur Les Indestructibles 2 par Axlstone

Les Indestructibles, premier volume, est un des meilleurs Pixar selon moi. Sorti en 2004, le film était à la fois :

  • un super film techniquement parlant,
  • un film de super héros, un film sur la famille,
  • un film sur le fait d’être différent

Je pense que c’est la musique de Michael Gacchino qui m’a aidé à penser ça, mais la phase d’infiltration d’Elsatic Girl pour sauver son mari m’a fait pensé à un James Bond des années 70.

Au regard de ces qualités, j’étais très impatient de revoir cette famille.

le 2 enchaine directement après les événements du 1. Je ne veux pas vous dévoiler des éléments de scénario mais les Indestructibles 2 réussit là où beaucoup de films Marvel échoue : donner de l’enjeu et des personnages consistants aux spectateurs.

J’aimerai vous en dire le moins possible pour avoir autant de bonnes surprises que moi. Mais pour illustrer mon propos, je vais vous donner un point qui me plait beaucoup dans ce film.

J’adore le personnage d’Elastic Girl : elle utilise ses pouvoirs intelligemment, mène l’enquête comme une vraie détective, s’occupe de sa famille et j’adore sa voix en VO (Holly Hunter que l’on voit peu mais qui a beaucoup de talent). La scène de la course-poursuite contre le train est bluffante parce qu’elle maîtrise son pouvoir.

Et voilà, c »est Pixar : en 2004, ils maitrisaient déjà la texture de la peau. En 2018, ils en maitrisent le grain et le reflet, la texture des vêtements.

Mais au delà de la technique, c’est un film bien écrit, avec des hommages et des emprunts, un feeling années 60-70. En gros, toutes les qualités du premier avec un peu plus de folie visuelle, un message plus contemporain sur la famille. Si je compare souvent les suites entre elles, il m’est difficile de séparer les Indestructibles. c’est comme choisir entre son père et sa mère 😉 . On les aime tous les deux, autant, mais pour des raisons différentes.

// Les Commentaires par les internautes ;)