// Un petit mot sur Uncharted 4 par Axlstone

C’est compliqué de parler de ce jeu.

Je l’ai fini d’une traite ce qui est bon signe. Mais j’ai eu un sentiment bizarre pendant le générique de fin.

Parlons de choses qui fâchent en premier.

Le rythme de la narration est bancal : Il y a un gros climax à Madagascar, ça fait parti de la meilleure phase de jeu, puis ça redevient mou. C’est assez étrange.

Il y a un énorme retour en arrière au niveau des gunfights. Les lieux sont super ouverts ce qui donnent le sentiment d’avoir pas mal d’approches (dont le furtif). Mais cette ouverture et le level design sont mal intégrés et l’on se fait fatalement repérer (sauf scènes de combat volontaire). Les armes sont molles, la visée pas ou peu précise (si l’on désactive la visée auto), peu de stratégies intéressantes pour avancer. A la fin, je fonçais jusqu’à déclencher un check point, mourais, et je me retrouvais avec tous les ennemis que j’avais devancé en moins… Les ennemis sont identiques du début à la fin, avec des patterns moins bons que dans Uncharted 2. Ce sont les moments que j’ai le moins aimés dans le jeu.

Mais la grande absente est la partie Puzzles. Il n’y a aucune vraie énigme à résoudre. C’est triste pour un jeu d’exploration et d’aventure. On a tous envie de se prendre pour Indiana Jones, c’est un peu l’essence de Tomb Raider ou des premiers Uncharted.

Après, la partie plateforme est super chouette. On cherche vraiment les bons chemins, on tombe sur des décors magnifiques. C’est un vrai plaisir. Ca devient juste un peu répétitif à la fin, vu que les gunfights n’étaient pas amusants et qu’il n’y a pas de puzzle, la plateforme étant le seul truc me faisant avancer.

Le jeu est incroyablement beau, l’animation de certains personnages est incroyable, le travail sur les regards pendant les cutscenes est bluffant (Elena les yeux rougissants et au bord des larmes, la partie Epilogue), des clins d’oeil aux précédentes productions Naughty Dog (mais pas que) bien trouvés.

Le jeu mérite sa réputation de démo technique. Le savoir faire de Naughty Dog dans le domaine de la création de personnages et de les rendre vivants n’est plus à démontrer. Mais si je compare le jeu à Uncharted 2, il y a pas mal de régressions dans le gameplay. Plus proche de nous, je peux le comparer à Metal Gear Solid V : les deux jeux partagent un aspect technique solide et une narration étrange. Le gameplay de MGS 5 étant plus subtil, je préfère le titre de Konami.

Il ne faut pourtant pas bouder Uncharted 4, il y a plein de moment magiques et la phase de Madagascar vaut, à elle seule, le détour.

// Les Commentaires par les internautes ;)