// Un petit mot sur Professeur Layton vs Phoenix Wright par Axlstone

J’attendais beaucoup de ce cross over des meilleures séries d’enquêtes de la DS. J’étais surtout intrigué par la façon dont les deux univers pouvaient fusionner.

On a donc un jeu d’une grande qualité technique. Visuellement, c’est un des premier jeu de la 3DS au Japon mais les modélisations 3D et la direction artistique fait que le jeu tient bien la route. En terme de localisation française, les voix de qualités et des doubleurs rodés à l’exercice donnent un certain cachet quant au soin mis en place. Les musiques, remixes Laytonien de Phoenix Wright, sont très bonnes aussi.

Pourtant, une fois le générique de fin lancé, on est un peu déçu. A cause du scénario, majoritairement trop gentil. Les enquêtes de Phoenix Wright, même si elles sont loufoques, restent plutôt sombres au niveau des sentiments. Layton aussi, utilise des sentiments sombres même si la majorité des affaires de Layton met plus en avant des victimes que des tyrans sanguinaires.

Donc, tout le monde est gentil. Tout le monde y va de son compliment. « Mais vous êtes un as Professeur », « J’ai toujours eu confiance en vous Phoenix », « Vous êtes incroyable Luke », « Quel courage Maya » etc. Ce type de dialogue constitue 90% des échanges entre les personnages. Il reste donc 10% pour essayer de raconter une histoire et de faire vivre les personnages secondaires.

Alors il n’y a aucun enjeux, aucun retournement lors des procès. L’histoire est très proche aussi d’un autre épisode de Layton et l’on devine assez vite le pot au rose.

Ce jeu pose finalement un dernier casse-tête. Ce n’est ni un bon Layton, ni un bon Phoenix Wright. Ca reste un très bon jeu, agréable, très beau et bien fini. Mais quand on connaît les deux univers, on reste sur sa fin.

// Les Commentaires par les internautes ;)