// Un petit mot sur Resident Evil : Revelation par Axlstone

Capcom avait eu l’idée de sortir un Resident Evil exclusif à la 3DS. Le succès n’étant pas trop au rendez-vous, l’éditeur commande un portage Xbox 360, PS3 du jeu.

J’ai suivi le mouvement. Ayant commencer le jeu sur 3DS, je l’ai fini sur Xbox 360 (à la base, j’avais pris le jeu sur la console de Microsoft pour mon père, fan de la série).

Le jeu se déroule en épisode et alterne les protagonisters. Par moment, cette alternance est un peu en trop, tant les personnages que l’on incarne ne nous intéressent pas trop. Nous on veut jouer Chris et Jill comme dans Resident Evil 1.

C’était une super idée, cela donne une narration série télé au jeu qui est intéressante (sauf à la fin où les épisodes se croisent alors que l’on aimerait en finir avec ce dernier boss).

Le jeu souffre un peu du portage 3DS – Console de salon mais reste très correct dans l’ensemble.

On retrouve un peu la peur et la tension. Malheureusement, à cause d’un bestiaire qui s’essouffle et de l’unité de lieu où se passe la « vraie » action (on fait vite le tour du Queen Zenobia, le bateau), la tension retombe.

On ne dérive pas autant qu’un RE5 ou un RE6 vers l’action mais Capcom essaie de ménager les anciens et les nouveaux joueurs de la série quitte à décevoir l’un ou l’autre en cours de jeu.

Enfin, si vous devez vous faire votre avis, malgré tout ce que l’on en dit, je trouve très sympa RE6 ce qui fait que si je dois vous donner mon top RE :
RE1, RE Code Veronica, RE4, RE2, RE6, RE5 pour la série canonique (RE0, RE3, je n’ai pas réussi à les finir). ce RE Revelation se trouve quelque part entre le 2 et le 6.

// Les Commentaires par les internautes ;)