// Un petit mot sur Le Livre de ma Mère par Axlstone

Ce n’est pas facile de trouver les mots pour un livre qui parle du deuil d’une mère. Il y a beaucoup de moment fort et tendre dans le livre.

On est aussi happé par l’écriture qui ne suit aucun fil, aucune structure mais un écho de pensée, une succession de flash répété, redit à l’infini pour ne pas oublier.

L’auteur avait une relation « fusionelle » avec sa mère. Il était tout pour elle, elle était toujours la pour lui.

Une lecture rapide (bien que mon livre soit amputé de 30 pages) mais marquante.

// Les Commentaires par les internautes ;)