// Un petit mot sur Hero Corp – BD (Tome 1 et 2) par Axlstone

Faire une BD / un Comics sur Hero Corp, quoi de plus naturel et logique.

Le premier tome (les origines) montre la naissance de l’agence, les héros tels que nous les connaissons avec un peu plus de pouvoirs et un peu plus de jeunesse. Il introduit également toute la thématique sur Hypnos et le destin de John. Hormis quelques phrases sympas, la présentation est assez sérieuse et ancre un peu plus l’univers. A lire après la saison 3 pour bien comprendre les tenant et les aboutissants.

Le second tome (les chroniques) est une sorte de recueil de petites histoires. Elles expliquent la naissance de Captain Sport Extreme, de Jean-Mi Cheng et des héros comme Araignée-man, Chauve-souris-man et Fourmi-man. On y voit aussi Laurence (super invisible) avant qu’il ne devienne qu’un bocal avec une étiquette. La dernière chronique est la plus dispensable car elle évoque un futur alternatif, bien loin des dernières évolutions de la série. Ce tome est un peu plus drôle, un peu moins beau (ou moins dans l’esprit comics) que le précédent.

Dans les deux cas, les BD se lisent assez rapidement. Cela n’empêche pas la narration parfois brouillonne souvent rapide. Un manque de dialogue, une absence de référence au ton (la langue de Simon Astier est basée sur le décalage sérieux-comique, ce qui est moins perceptible à l’écrit).

Pas forcément nécessaire pour comprendre, mais sympa pour compléter et enrichir l’univers de la série.

// Les Commentaires par les internautes ;)