// Un petit mot sur Metal Gear Rising Revengeance par Axlstone

Ce jeu est un hybride. De part sa conception chaotique, il a été commencé sous l’égide de Kojima Production (créateur et détenteur de la licence Metal Gear) pour être terminé par Platinum Games (Bayonetta, Vanquish, Madworld).

On se retrouve avec l’idée de départ (un jeu centré sur Raiden, devenu cyborg ninja de grande classe dans MGS4, un scénario anti guerre et anti violence et la possibilité de réduire en morceau n’importe quel élément) et les apports de Platinum game (Un gameplay et une technique sans faille majeure, une nervosité de tous les instants et du grand n’importe quoi par moment).

On se retrouve donc à faire, les doigts dans le nez, des prises de judo à des Metal Gear haut comme la tour Montparnasse, à affronter des bosses charismatiques avec un vrai fond et une vrai dénonciation du cercle vicieux de la guerre en enchaînant les roulades, les coups d’épées spectaculaires et la destruction quasi totale du décor.

On regrettera un système de parade, qui, une fois assimilé, facilité grandement n’importe quel affrontement, boss compris et une faible durée de vie (7h30 en galérant sur le dernier boss à cause d’une phase un peu délicate). Mais le jeu dégage une telle intensité et possède tellement de qualités de mise en scène qu’il serait dommage de passer à côté. Mais pour cela, il faut quand même aimer les jeux de baston/action de Platinum et le blabla de la licence Metal Gear 😉 .

// Les Commentaires par les internautes ;)

Par Friendsjd Le 05/03/2013

Tres bien ce petit comentaire maís tu parles d’histoire et là je sens qu’il manque un petit quelque chose pour me pousser à l’achat….

Une histoire anti guerre qui ne nécessite tout de même 8h de baston, je pense que les gamins en jouant sur sa vont pas comprendre la philosophie dernière non…


Par Axlstone Le 05/03/2013

Le jeu étant interdit au moins de 18 ans et la moyenne d’âge des joueurs étant 30 ans, il y a des gens qui vont comprendre, sûrement 😉 Et puis je ne pousse pas à l’achat, je donne juste un avis.