// Un petit mot sur Deadly Premonition par Axlstone

On peut difficilement parler de gameplay ou de maniabilité ou de réalisation hors pair quand on joue à Deadly Premonition. On subit le jeu sur toutes ces phases. On devine un développement chaotique ou beaucoup d’éléments de jeux restent creux, mal exploités voire carrément ratés.

Ce n’est pourtant pas un mauvais jeu.

L’ambiance rappelle twin peaks, xfiles et d’autres jeux.

On pense à Shen Mue : On peut tout faire dans la petite ville de Greenwale en plus de suivre l’enquête policière.

On pense à Silent Hill : avec ses monstres anthropomorphes à la démarche si étrange.

Mais à l’inverse des deux jeux précités, le vrai challenge est de supporter une maniabilité d’un autre âge, les 3 boucle de musiques, les aléas d’un game design fait à la hache du raincoat killer…

Reste un jeu unique, visiblement fait par des passionnés mais avec peu de moyen. Le premier jeu série B du jeu vidéo ? 

// Les Commentaires par les internautes ;)

Pour info : Les commentaires sont fermés.