// Un petit mot sur Black Swan par Axlstone

Après le très dur Requiem for a Dream et le très humain the Wrestler, on retrouve ici le compromis entre ces deux films.

Le point commun de ses trois films: Le corps, la psyché, les rêves et leurs interactions. Comment le corps et l’esprit peuvent se transcender au nom d’un but, d’un rêve.

Si Requiem parle d’une destruction complète, si The Wrestler parle du dépassement au delà de ses limites, Black Swan ajoute à ses deux thèmes le passage à l’âge adulte, symbolisé par les va et vient du signe blanc et du signe noir. On peut y voir aussi la dualité bien/mal qui est en nous, tant les rôles de Mila Kunis et Nathalie Portman se font échos malgré leur séparation sur le spectre lumineux.

Beaucoup de symboles, beaucoup d’effets repris des films d’horreur, petits coeurs sensibles s’abstenir.

La musique de Clint Mansell part du thème du lac des signes en y ajoutant une distorsion pour en faire quelque chose de dérangeant.

Je ne m’attendais pas à être autant surpris (autant que de voir Winona Ryder dans le générique).

Un très beau film, dont on ne ressort pas indemne…

// Les Commentaires par les internautes ;)

Pour info : Les commentaires sont fermés.