// Un petit mot sur Devil May Cry 4 par Axlstone

Dans la section PS2, vous trouverez les tests du 1 et du 3. Par déduction, mon manque d’objectivité est à prendre en compte dans cet avis. On retrouve Dante et la DMC team dans la seconde partie de l’aventure après avoir bien galéré avec le petit nouveau, Nero.

Ce dernier possède les mêmes caractéristiques que son aîné (même si le jeu laisse planer le doute quant à la relation Nero/Dante, on peut supposer que Nero est issue d’une échappée de Virgil, enfermé dans l' »autre monde » à la fin du 3. Yamato, le katana de Virgil, rejoignant l’arsenal de Nero est un indice).

On se retrouve avec un jeu péchu, avec des cinématiques toujours aussi soignées, flirtant avec le n’importe quoi traditionnel de la série, une dose d’érotisme en plus (ah Trish !).

Un bon épisode de la Saga, malgré les niveaux à faire deux fois, les bosses à re-affronter au moins 3 fois sans prétexte valable et une phase jeu de l’oie maladroite.

// Les Commentaires par les internautes ;)

Pour info : Les commentaires sont fermés.