// Un petit mot sur Poupoupidou par Axlstone

Je vais essayer de ne pas faire comme toutes les critiques que j’ai lu (vu) qui vont forcément vous parler de Fargo, de Twin Peaks et de Groland. 

Non, je vais essayer de ne pas vous parler de la mise en abîme permanente du film, de la part d’imagination du héros sur la vie de la Marilyn de Mouthe. 

Il se réclame d’un grand romancier, elle se réclame d’une égérie, le policier qui aide le héros se réclame du FBI. Malgré tout, la réalité très française les rappellent à l’ordre.

Mais ça ne changera rien à leur destin, funeste pour certain.

Un film doux amer, rempli de belles intentions poétiques.

// Les Commentaires par les internautes ;)

Pour info : Les commentaires sont fermés.